La consommation de pétrole continuera de grimper d'ici à 2040

16 Septembre, 2017, 23:45 | Auteur: Stephane Girardot
  • Baisse de la production de pétrole de l’OPEP

Cela signifie une hausse de 19% entre 2015 et 2040.

L'Agence internationale de l'énergie (AIE) a estimé l'augmentation de la demande mondiale à 1,6 million de barils par jour tablant, dans ses prévisions sur la "demande robuste " notamment des pays de l'OCDE dont l'activité économique a été soutenue.

Malgré les appels à davantage de sobriété pour lutter contre le changement climatique, l'EIA entrevoit ainsi une croissance sensible de la consommation, portée à plus de 60% par les pays d'Asie-hors OCDE.

Des chiffres qui dénotent d'un certain optimisme pour le marché mondial, les données statistiques que le département américain de l'énergie a publié concernant la production de pétrole de certains pays de l'Opep contrastent avec cet optimisme.

Le marché pétrolier commence à se désengorger grâce à une croissance de la demande plus forte que prévu en Europe et aux Etats-Unis et à la baisse de la production aussi bien au sein qu'en dehors de l'Opep, constate l'Agence internationale de l'énergie (AIE) mercredi. Leur consommation progressera en moyenne de 2,3% par an entre 2015 et 2040. Mais les énergies fossiles resteront tout de même dominantes, représentant 77% de la consommation en 2040. Le brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) a de son côté franchi le seuil des 50 dollars pour la première fois depuis le 10 août, touchant un plus haut de 50,50 dollars, mais il a réduit ses gains en fin de séance pour finir à 49,89 dollars le baril, en hausse de 59 cents ou 1,20%.

Recommande: