Levothyrox : 9 000 signalements d'effets indésirables, selon Agnès Buzyn

16 Septembre, 2017, 14:19 | Auteur: Timothe Dupuy
  • L’ancienne formule du Levothyrox® sera disponible dans les 15 jours sous la marque Euthyrox

Le Levothyrox a un principe actif qui est une hormone de substitution, la lévothyroxine. Il est utilisé dans les hypothyroïdies (insuffisance de sécrétion, voire absence, de la thyroïde) ou quand il faut freiner la sécrétion d'une hormone stimulant la thyroïde. "Les patients ont été surpris par une formulation qui avait changé et qui pour certains donnait des effets secondaires", a souligné la ministre de la Santé. "Il n'y a pas de fraude, il n'y a pas de complot, il n'y a pas d'erreur, il y a eu un problème d'information des malades".

Les patients accusent les autorités sanitaires "d'indifférence coupable". Fin août, un numéro vert avait été mis en place pour tenter d'endiguer la crise.

Dans son interview, Agnès Buzyn met en cause un manque d'information des patients, concernant la nouvelle formule du médicament mise en circulation en mars dernier.

Le laboratoire Merck et l'ANSM, eux, ont indiqué avoir envoyé a 100.000 médecins une "lettre d'information" en février pour leur signaler le changement de composition, et les inciter à accompagner les patients qui pourraient subir une période de transition difficile. Mais les patients mécontents jugent cette information insuffisante. Ces fluctuations étaient causées par la présence de lactose dans les comprimés, qui a depuis été remplacé par du mannitol. Vendredi, la ministre avait rencontré des représentants de l'Association française des malades de la thyroïde, après leur rassemblement devant l'Assemblée nationale. Ces derniers souhaitent que l'ancienne formule soit réintroduite, une hypothèse exclue par la ministre et le laboratoire.

Recommande: