Marquinhos sur Aulas avant PSG-Lyon : "Pas de sentiment de revanche"

16 Septembre, 2017, 10:17 | Auteur: Gabriel Abbadie
  • Marquinhos :

"Il faut laisser aux autres ce que les autres disent, et comme je dis souvent, c'est sur le terrain qu'on va répondre". "On a déjà fait un très bon début de saison mais on a des choses à améliorer". La manière dont ils s'entendent sur le terrain, c'est incroyable. Comme j'ai dit, ce n'est pas avec 11 ou 12 joueurs qu'on va atteindre les objectifs qu'on a, c'est avec un effectif vraiment très fort. On a le championnat, la Champions League, les coupes.

Et concernant Neymar et Daniel Alves? Notre place n'est pas garantie, on voit tous les joueurs brésiliens de haut niveau qui jouent la Ligue des Champions ou au Brésil, on ne peut pas se calmer et penser qu'on a déjà notre place.

"Pour s'adapter, il faut tout de suite apprendre la philosophie du club et la langue". Comment se passe leur intégration et ont-ils déjà appris des mots de français? Ça, ils le font très bien et ce sont deux joueurs très importants dans le groupe aujourd'hui.

Il y a un autre Brésilien qui joue beaucoup moins, c'est Lucas, que pensez-vous de sa situation?

"J'ai toujours dit que c'était le PSG de Michel Denisot qui m'avait donné envie d'être un président moderne et un président qui gagne et dure", a conclu Jean-Michel Aulas.

Marquinhos: "En un an, il peut se passer beaucoup de choses". On joue pas mal de compétitions et des joueurs vont être malade sûrement donc ce sera à ce moment-là que le coach aura besoin de lui.

Malgré sa récente lettre explicative, dans laquelle "JMA" assurait qu'il n'y avait rien de personnel, les retrouvailles entre Jean-Michel Aulas et Nasser Al-Khelaïfi seront particulièrement attendues. "C'est là où il faut être prêt pour saisir les opportunités et prendre sa place dans l'équipe".

Recommande: