Coupe Davis: la Belgique et l'Australie à égalité

17 Septembre, 2017, 18:52 | Auteur: Gabriel Abbadie
  • C. Davis : Tsonga crée l'égalité pour la France

Après la victoire initiale de David Goffin, 12e mondial, face à John Millman, 185e, 6-7 (4/7), 6-4, 6-3, 7-5, les Aussies ont recollé au score grâce à la victoire de Nick Kyrgios (20e à l'ATP) face à Steve Darcis (70e) 6-3, 3-6, 6-7 (5/7), 6-1, 6-2 sur la terre battue du palais du Heysel. "Steve Darcis est un très bon joueur, avec des hauts et des bas, mais capable du meilleur, surtout en Coupe Davis", a ajouté Hewitt, refusant d'aborder les rencontres de dimanche avant le double de samedi. Kyrgios, toujours aussi régulier au service, ne s'est pas fait prier pour emmener la partie au 5e set (6-1). Suffisant pour virer en tête (6-7, 6-4, 6-4).

Armé de son arme dévastatrice, l'Australien a réussi la bagatelle de 34 aces, Kyrgios a rapidement pris les devants dans la manche décisive.

La Belgique y croit à nouveau plus que jamais. "Vu l'enjeu et l'importance de la Coupe Davis à mes yeux, c'est une des plus belles victoires de ma carrière", a réagi Kyrgios en conférence de presse. "J'étais un peu fatigué dans le 4e set, j'ai un peu lâché à deux breaks de retard", a concédé le Liégeois de 33 ans. C'est dommage de ne pas avoir pu garder mon service. "Il a été très fort et servait très bien dans le premier set. Mais je me suis accroché", a raconté Darcis, évoquant également le futur match entre Kyrgios et David Goffin, prévu dimanche.

À son premier match en Coupe Davis cette saison, Tsonga a remis les pendules à l'heure avec une victoire de 7-6 (2), 6-3, 6-3.

Samedi, le double verra Ruben Bemelmans et Arthur De Greef défier John Peers (2e joueur mondial en double) et Jordan Thompson. Pour la Belgique, ce serait la deuxième en trois ans après sa défaite contre la Grande-Bretagne en 2015.

Recommande: