Les poids lourds vont-ils payer pour l'entretien des routes ?

18 Septembre, 2017, 19:03 | Auteur: Stephane Girardot
  • Transports: une nouvelle écotaxe pour

Un sujet sensible car soumis à une contrainte budgétaire certaine: "le budget 2018 prévoit une augmentation de 200 millions de l'enveloppe destinée aux investissements et va passer de 2,2 milliards à 2,4 au bénéfice des transports du quotidien", explique ainsi Élisabeth Borne dans le Journal du dimanche.

LIRE AUSSI Combien l'abandon de l'écotaxe va-t-il vraiment coûter?

Après Nicolas Hulot, ministre de la Transition écologiste et solidaire, fin août, c'est au tour de la ministre en charge des Transports de mettre sous la sellette le projet de Ligne Bordeaux-Toulouse.

"Dans la loi de programmation, on saura précisément ce qu'on finance et ce qu'on ne finance pas", précise-t-on au ministère. Avec cette préoccupation: l'amélioration des transports du quotidien.

Un Conseil d'orientation et de suivi des infrastructures, composé de dix élus et de six personnalités qualifiées - l'ancien député socialiste du Calvados et spécialiste des transports Philippe Duron en sera président, et Bruno Cavagné, président de la Fédération nationale des Travaux publics (FNTP), vice-président - devra définir plus en détails ces priorités. Ils ne jouent pas leur rôle notamment dans les grandes métropoles! "Il faut réfléchir à des ressources nouvelles comme, par exemple, trouver une façon de faire payer les poids lourds qui transitent par notre réseau sans participer à son financement", assure-t-elle à l'hebdomadaire. "Certaines régions sont clairement candidates pour avancer dans ce domaine, d'autres le sont moins".

Recommande: