Audience record pour le retour de Matthieu Delormeau (18 septembre) — TPMP

19 Septembre, 2017, 16:53 | Auteur: Gregory Millet
  • Matthieu Delormeau- TPMP: quand sera diffusé son documentaire sur l’émission

Explications et mise au point ont été de rigueur pour Matthieu Delormeau qui a longtemps échangé avec ses camarades.

Après avoir disparu de l'émission le 18 mai dernier, Matthieu Delormeau a fait son grand retour sur le plateau de Touche pas à mon poste ce lundi 18 septembre.

Quatre mois après s'être quasiment volatilisé, à la suite notamment du canular homophobe qui avait mis le feu à l'émission, le chroniqueur s'est installé à la table de l'émission et a commencé par s'expliquer. Celle-là (ndlr: le canular gay) c'était peut-être celle de trop. Je l'ai mal gérée car elle me touchait de près pour les raisons que vous connaissez.

Ce lundi 18 septembre, Matthieu Delormeau était présent sur le plateau de TPMP en tant qu'invité. Et d'ajouter: " Je me suis rendu compte que, sur la fin, j'étais moins dans le jeu avec les autres chroniqueurs. "J'avais l'impression que si je restais, c'était mettre de l'huile sur le feu" a-t-il également ajouté, "Tout à coup, j'étais fatigué". "Je me suis retrouvé à porter une cause", a-t-il regretté. "Parfois, on tapait vraiment pour donner des vrais coups et plus pour être dans le jeu" a continué de préciser le protégé de Cyril Hanouna, concluant: "Bref, j'étais moins celui que je voulais être, je me sentais moins drôle".

Au final, malgré son côté "lâche" qu'ils lui reprochent, ses collègues de travail ont avoué être tout de même "heureux" de le revoir. Jean-Luc Lemoine a enchaîné en exprimant sa déception de l'avoir vu quitter le navire pendant la tempête. "J'ai réfléchi à tout ça, même à ma place dans TPMP". Le chroniqueur avait aussi auparavant été humilié à plusieurs reprises dans le programme de Cyril Hanouna, notamment avec les désormais célèbres "nouilles dans le slip". Quant à Gilles Verdez, il enfonce le clou: " On a tous été mal, face aux polémiques. "Encore une fois, comme il y a eu 10 000 moments meilleurs que de mauvais, le choix était assez facile".

Recommande: