Pétrole : Litige maritime Côte d'Ivoire - Ghana, Ouattara désillusionné

24 Septembre, 2017, 14:02 | Auteur: Edgar Lajoie
  • Plateforme d'extraction pétrolière au large de Sekondi sud-ouest du Ghana en décembre 2012

Dans son arrêt, le TIDM considère que "le Ghana n'avait pas violé les droits d'exploitation pétrolière de la Côte d'Ivoire".

Le litige maritime Côte d'Ivoire - Ghana a été tranché par le tribunal maritime international du droit de la mer en faveur du voisin ivoirien. Le tribunal, basé à Hambourg, dans le nord de l'Allemagne, a aujourd'hui donné raison au Ghana sur la méthode pour tracer cette frontière maritime.

En 2013, des tensions étaient nées entre la Côte d'Ivoire et son voisin le Ghana dont il contestait la propriété d'une zone maritime riche en pétrole.

Avec une production de 45 000 barils par jour, les autorités ivoiriennes escomptaient atteindre 200 000 tonnes à l'horizon 2020.

Cette carte s'impose désormais aux deux parties, selon l'Agence France Presse.

Le Ghana a commencé à l'explorer et à l'exploiter dès 2007, attribuant plusieurs blocs à des compagnies pétrolières. En plus de la bonne entente des deux pays, le président Ouattara est un ami personnel de Nana Akufo-Addo.

Recommande: