Des substances toxiques dans les baumes à lèvres

26 Septembre, 2017, 15:30 | Auteur: Timothe Dupuy
  • Baumes à lèvres : des substances nocives détectées dans 15 produits sur 21 testés

Au total, 10 références de baumes à lèvres sont épinglées par l'UFC-Que Choisir.

Sur les 21 produits testés, dix sont pointés du doigt par l'association de consommateurs.

Parmi les marques citées par UFC-Que Choisir, Labello, Yves Rocher, Avène ou encore La Roche-Posay.

L'UFC-Que Choisir a mis en évidence la présence, dans la composition de ces crèmes adoucissantes, d'huiles minérales potentiellement cancérogènes et deperturbateurs endocriniens. L'organisation de défense belge indique que "leur risque précis n'est pas encore très bien établi, mais on soupçonne fortement les MOAH d'être cancérigènes, et les MOSH de s'accumuler dans les organes et d'entraîner la formation de tumeurs dans les glandes lymphatiques, le foie ou la rate". Pourtant, sur les 21 produits testés, la moitié comporte des substances toxiques telles que des perturbateurs endocriniens ou des huiles minérales cancérogènes.

"On a retrouvé des résidus, l'un est cancérogène, l'autre semble être toxique, confie Fabienne Maleysson, journaliste à l'UFC-Que Choisir, auprès de France Info". La vigilance est donc de mise: "On est exposé à tant de produits nocifs, que ce soit dans l'alimentation ou dans les cosmétiques, donc en ajouter un sur les muqueuses des lèvres, où il y a absorption très rapide, ce n'est pas une bonne chose", met en garde Barbara Demeinex, spécialiste des perturbateurs endocriniens. "On ne sait pas exactement quelles sont les conséquences pour l'organisme, mais des études ont montré que certaines personnes ont jusqu'à 5 grammes dans l'organisme, donc on estime que ce n'est pas du tout souhaitable". Labello, Yves Rocher, Garnier, LaRoche Posay, Boiron, Avene, Carmex, Uriage, Aptonia et le Petit Marseillais ont été épinglés.

Recommande: