Des ondes gravitationnelles détectées en Europe pour la première fois

29 Septembre, 2017, 23:35 | Auteur: Ludovic Moineau
  • Crédits: LIGO  Aurore Simonnet  Sonoma State University

C'est une première: Advanced Virgo et les deux instruments du Laser Interferometer Gravitational-Wave Observatory (LIGO), soit trois des plus grands interféromètres de la planète, ont détecté conjointement une onde gravitationnelle.

Dans l'espace, les collisions sont nombreuses et les trous noirs n'échappent pas à la règle. De ces collisions, nous en avons des échos. Pour rappel, elles avaient été prédites il y a plus de 100 ans par Einstein dans son principe de relativité générale. C'est aujourd'hui la première fois que les scientifiques européens observent ces infimes oscillations dans leur détecteur Virgo, installé près de Pise en Italie.

Ces nouvelles ondes, détectées le 14 août 2017 à 10 h 30 GMT, ont été produites par la fusion de deux trous noirs, à environ 1,8 milliard d'années-lumière de la Terre. Une prouesse que l'on doit à la remise en service, le 1 août, de l'Advanced Virgo, après des années de travaux et un impressionnant panel de tests. Les deux ogres avaient des masses égales à 25 et 31 fois celle du Soleil.

Recommande: