Face à l'impasse, l'inquiétude des milieux économiques s'accroît — Catalogne

06 Octobre, 2017, 17:15 | Auteur: Stephane Girardot
  • ACTUALITESINTERNATIONALEspagne Les leaders catalans défient Felipe VI 4 octobre 20170

Banco Sabadell et Caixabank sont en tête des indices paneuropéens Stoxx 600 et EuroFirst 300 jeudi à la suite d'informations selon lesquelles les deux banques catalanes envisagent l'une et l'autre de déménager leur siège à la suite du référendum sur l'indépendance de la Catalogne.

La procédure, qui concerne uniquement le domicile social de Banco de Sabadell et non son personnel, commencera vendredi "et sera rapide", prenant quelques jours, a précisé le porte-parole à l'issue d'une réunion extraordinaire du conseil d'administration de la banque, la cinquième d'Espagne.

Au lendemain du référendum d'autodétermination, en début de semaine, l'action Sabadell et celle de la caisse CaixaBank, la première banque catalane, ont été chahutées à la Bourse de Madrid, perdant 10% de leur valeur.

La Cour constitutionnelle espagnole a suspendu la session du Parlement régional de Catalogne prévue lundi prochain au cours de laquelle les dirigeants séparatistes devaient proclamer l'indépendance. Mais le quotidien El Mundo évoque un déplacement temporaire du siège social aux îles Baléares (sud-est).

Ces décisions laissent entrevoir les difficultés que pourrait rencontrer Barcelone si elle optait pour une déclaration unilatérale d'indépendance. "Il faut que l'on nous aide à nous asseoir tous autour d'une table", a-t-il ajouté, tout en estimant que la responsabilité de la crise revient avant tout au gouvernement conservateur de Mariano Rajoy "pour son manque de dialogue".

La Catalogne est l'une des régions espagnoles les plus endettées, à hauteur de 35,2% de son produit intérieur brut (PIB). L'Assemblée devait siéger à la demande du parti du président séparatiste catalan Carles Puigdemont, qui devait s'y exprimer.

Le spectre de déménagements d'entreprises plane, alors qu'Oryzon, une petite entreprise catalane de biotechnologies, a annoncé mardi son départ de Barcelone pour Madrid, suivant l'exemple du groupe d'alimentation diététique NaturHouse en août.

La tension a poussé l'agence de notation financière SP Global Ratings à annoncer qu'elle envisageait d'abaisser la note de la dette catalane, ce qui rendrait encore plus compliqué son financement sur les marchés internationaux.

Recommande: