Florence Parly touchait près de 35 fois le Smic à la SNCF

10 Octobre, 2017, 12:51 | Auteur: Stephane Girardot
  • 52 000 euros par mois: pourquoi la rémunération de la ministre des Armées Florence Parly à la SNCF pose questionPlus

L'hebdomadaire s'appuie sur la déclaration d'intérêts de la ministre, transmise en août et publiée récemment par la Haute autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP). 315 418 euros c'est ce qu'aurait touché Florence Parly, ex-directrice générale en charge de SNCF Voyageurs, sur les six premiers mois de 2017, rapporte Marianne, soit 52 569 euros par mois.

En 2016, la rémunération totale de Florence Parly a largement dépassé la limite réglementaire pour les dirigeants d'entreprises publiques.

Libération révèlait il y a quelques jours de son côté que la ministre des Armées a passé sous silence ce qu'elle a gagné en tant que directrice générale adjointe d'Air France Cargo, ainsi que comme directrice générale adjointe chargée de la stratégie et des finances de la SNCF entre novembre 2014 et avril 2016. Elle est la ministre la mieux rémunérée au gouvernement en 2016 (505.080 euros nets) et 2017 (413.257 euros nets de janvier à juin). Ce décret de la majorité socialiste a pour but de limiter les écarts salariaux. Depuis juillet 2012, les salaires de ces derniers ne peuvent pas dépasser plus de 450 000 euros brut par an. Contacté par l'hebdomadaire, le cabinet de la ministre argue que ce plafond de rémunération "s'applique aux personnes ayant le statut de 'mandataire social'". Or, Florence Parly était contractuelle de droit privé. Les jetons de présence dans les conseils d'administration ne sont cependant pas concernés par ce plafond. "Elle aurait donc pu être rémunérée au-delà de 450 000 euros par an".

Il semblerait également que sa rémunération au sein de la SNCF ait été calculée pour atteindre précisément ce mondant, avec 300.000 euros brut et jusqu'à 150.000 euros de prime.

Un salaire plus que confortable qui représentre 35 fois le Smic, et qui s'accompagne de revenus complémentaires pour une somme totale de 97 839 euros net sur les six premiers mois de cette année. En moins de 6 mois, la ministre a touché 80% de sa rémunération annuelle. Ce qui revient à considérer que, compte tenu des sommes versées, Florence Parly avait dès juin 2017, rempli ses objectifs annuels, traduit Marianne. L'occasion de découvrir de nouveaux émoluments d'ampleur?

Recommande: