Donald Trump propose un test de QI entre lui et Rex Tillerson

11 Octobre, 2017, 08:21 | Auteur: Edgar Lajoie
  • Donald Trump parle devant l'Assemblée générale des Nations unies

Énième polémique entre le président américain et son secrétaire d'État. Le locataire de la Maison Blanche a beau répéter que les articles qui détaillent ses relations difficiles avec le chef de la diplomatie sont "bidons", il semble avoir été touché par certains propos rapportés. "Je pense que c'est une fausse information", a affirmé Donald Trump dans un entretien au magazine Forbes. "S'il l'a dit, je pense qu'il faudra comparer nos tests de QI. Et je peux vous dire qui va gagner". Piqué au vif, le président républicain a pris l'insulte au mot, défiant Rex Tillerson de l'affronter dans un test de QI. Ce nouvel épisode est cependant venu alimenter les spéculations récurrentes sur une éventuelle démission de Rex Tillerson, en charge des Affaires étrangères. Prudent, le président américaine prévoit néanmoins une réponse à son chef de la diplomatie, dans le cas où la fake news ne serait pas si fake. Les révélations de NBC News avaient contraint l'ancien homme fort d'ExxonMobil à prendre la parole pour affirmer son soutien public et son "engagement en faveur du succès" du président américain.

Interrogé en milieu de journée dans le Bureau ovale sur le fait de savoir s'il avait toujours confiance dans son secrétaire d'État, il a répondu " oui ".

Trump et Tillerson ont ensuite tenu plusieurs réunions communes à la Maison Blanche, dont un déjeuner en présence également du ministre de la Défense Jim Mattis.

LIRE AUSSI - Donald Trump prépare-t-il les États-Unis à la guerre? .

"En effet, ce dernier avait révélé publiquement l'existence de canaux de communication, visant à " sonder " les intentions de la Corée du Nord".

"Conserve ton énergie Rex " I told Rex Tillerson, our wonderful Secretary of State, that he is wasting his time trying to negotiate with Little Rocket Man.

Bob Corker, un influent sénateur républicain a déclaré dans une interview qu'avec Donald Trump comme président, les USA risquaient d'être entraînés dans une nouvelle guerre: la 3ème guerre mondiale.Aux USA, depuis l'élection de Donald Trump à la tête du pays, chaque semaine sa polémique...

Recommande: