Mélenchon aurait traité Valls de "nazi" et "d'ordure"

11 Octobre, 2017, 21:34 | Auteur: Edgar Lajoie
  • Une attaque que Manuel Valls juge ignoble et outrancière

Dans son édition de mercredi, "Le Canard enchaîné" relate un incident survenu à l'Assemblée nationale le 3 octobre, avant que la polémique entre Manuel Valls et Jean-Luc Mélenchon ne s'étende dans les médias. Devant "quelques administrateurs médusés", à Mélenchon de poursuivre: "Tu n'es qu'une ordure! Un pauvre type! Une merde!", aurait-il ajouté, relaie BFMTV. Alors qu'il préparait le premier texte de loi du gouvernement de gauche contre le terrorisme, Manuel Valls avait estimé que "des dizaines de terroristes potentiels sont susceptibles de passer à l'acte en France, en particulier dans les quartiers populaires. Tu vas te calmer!" "Arrête ton numéro, tu es vraiment un connard!".

Manuel Valls et Jean-Luc Mélenchon s'étaient livrés ces derniers jours à une violente joute verbale, signe des tensions entre deux fortes personnalités issues du Parti socialiste sur fond d'incertitudes quant à la validité de l'élection de l'ancien Premier ministre comme député de l'Essonne. Il explique être arrivé un peu en avance à la réunion.

Après cette séance houleuse, Jean-Luc Mélenchon a fait savoir qu'il ne voulait plus siéger au sein de la mission d'information sur la Nouvelle-Calédonie.

En coulisses, le député de la 4e circonscription de Marseille ne mâche pas ses mots. Des propos qualifiés "d'ignobles et outranciers" par le président du Perchoir. Alors qu'ils devaient participer tous les deux à une mission d'information parlementaire, les deux hommes se seraient cordialement écharpés à l'Assemblée nationale, d'après des informations du Canard enchaîné. Le motif? Mélenchon refuse de travailler avec Valls qui préside la mission. "Un accord d'origine inconnue a décidé de confier la présidence de cette mission à monsieur Manuel Valls".

Les accusations de Jean-Luc Mélenchon ne datent pas elles non plus d'hier.

Recommande: