Radamel Falcao accusé d'avoir négocié un match nul avec le Pérou

11 Octobre, 2017, 23:26 | Auteur: Gabriel Abbadie
  • Radamel Falcao et les Colombiens ainsi que les Péruviens ont

Un résultat qui faisait les affaires des deux équipes, compte tenu aussi de la victoire de l'Argentine en Equateur (1-3) mais surtout de la dégelée, fatale, que recevait le Chili au Brésil (3-0).

Après quoi, les deux équipes ont simplement fait tourner le ballon dans les dernières minutes, sans prendre trop d'initiatives. Fini sur un score de parité qui arrange tout le monde (1-1), le match Pérou- Colombie ressemble à un " pacte de non-agression" signé entre les deux équipes, respectivement barragiste et qualifiée pour le Mondial 2018. Car au final, ce point vaut de l'or pour les deux nations. Pour les dernières minutes, le Pérou s'est tranquillement fait des passes dans son camp en attendant la fin, sans que la Colombie presse. En l'état, la Colombie se qualifiait directement pour le Mondial tandis que le Pérou prenait rendez-vous avec la Nouvelle-Zélande pour un barrage abordable, qui offrirait en outre une place à la Coupe du monde aux Péruviens après 36 ans d'attente.

Après les propos de Radamel Falcao et la certitude de Paolo Guerrero des dires du Monégasque, la fin de match se déroulera dans le plus grand des calmes. On a donc géré le match comme il se devait, a pour sa part expliqué le milieu de terrain du Pérou Renato Tapia à la chaîne Panamericana TV.

Le Chili a trouvé le coupable: il s'appelle Radamel Falcao. Donnant du grain à moudre aux médias sud-américains dont certains parlent désormais de "pacte de Lima".

De son côté, un des membres du staff technique péruvien, Nolberto Solano, a écarté l'idée d'un "pacte" avec la Colombie. Sans pression, ni rythme.

Recommande: