Un élu poste une blague sexiste sur Facebook — Montauban

13 Octobre, 2017, 23:27 | Auteur: Edgar Lajoie
  • L'élu a publié des propos sexistes sur Facebook. DDM illustration

Supprimé depuis, le post en question se composait d'une simple citation: "En chaque femme, il y a quelque chose de bien mais je dois l'introduire moi-même".

Le Parti communiste local, qui a repéré ces "propos sexistes inacceptables", réclame depuis la démission de l'adjoint chargé des quartiers. C'est le message que Philippe Masan, adjoint au maire de Montauban, a posté sur son mur Facebook. "Philippe Fasan, chanteur de Country, a indiqué à la chaîne qu'il s'agissait d'une citation et qu'il ne comptait pas s'excuser, estimant n'avoir rien fait de mal. Et pour se défendre, il a argumenté d'une drôle de manière".

Ville de Montauban (Tarn-et-Garonne). La phrase est entre guillemets. Sexiste moi? À la maison, j'ai une femme, deux filles, deux chattes et 20 poules. Une justification qui n'est pas du goût des élus du Parti communiste du Tarn-et-Garonne. Pour moi Facebook est un espace de liberté et d'expression ou l'on peut rire et s'exprimer. Ce n'est pas le cas pour tout le monde et je le regrette. "Mr Fasan se livre à une véritable diatribe où se mêle sexisme, misogynie et propos rétrogrades et dégradants", a ainsi souligné le porte-parole du PCF82, Thomas Portes. Je suis offensé. Je suis blessé. Mais France 3 Occitanie souligne qu'un maire ne peut pas "faire démissionner" l'un de ses adjoints.

La maire de Montauban, Brigitte Barèges (Les Républicains) ne s'est pour l'instant pas exprimée. La démission d'un élu local doit émaner de l'élu lui-même et prend la forme d'une lettre adressé au Préfet du département.

Recommande: